AdopteUnMec.com

Photographier l'amour avant les années 1970

Vous vous souvenez, non sans émoi, des parties de cache-cache interminables avec vos cousins ou voisins dans la maison de vos grands-parents. Vous vous cachiez si bien que personne ne vous trouvait pendant ce qui vous semblait être des heures. Dans les armoires et le grenier, au milieu des piles de draps, de torchons et de journaux, vous en profitiez pour ouvrir des albums et des boîtes remplis de photos sépia aux bords ciselés. Des clichés par centaine immortalisaient la jeunesse de vos grands parents et de leurs amis. Vous vous plongiez dans leurs souvenirs comme si c’était les vôtres.

C’est un peu l’effet que font aussi ces photos prises avant les années 1970 par ces célèbres photographes témoignant du Paris amoureux. Au détour d’un pont ou d’une ruelle, vous vous surprendrez à faire revivre ces couples grâce à ces clichés d’antan. Volons de baiser en baiser à travers le temps…

Man Ray - 1929

La main sur les lèvres, 1929
The Kiss, 1929

Artiste polyvalent, Man Ray était peintre, réalisateur de cinéma mais aussi photographe. L’artiste, américain d’origine, développe ses talents à Paris en contact avec les surréalistes. Sous l’emprise d’une folie douce, il réalise des photographies et des collages qui laissent place au rêve et à l’imagination de celui qui les regarde. Avec ces deux clichés pris la même année, on peut imaginer qu’ils figent les moments qui, respectivement, précèdent et succèdent le baiser.


Brassaï - Années 1930

Amoureux dans le jardin des Champs-Elysées, 1932
Amoureux, quartier latin, 1932

Ce photographe d’origine hongroise et naturalisé français a sillonné les rues de Paris du début des années 30 armé de son appareil. Il publie en 1932 un recueil intitulé Paris de nuit dans lequel il présente, notamment, des photos d’amoureux qui s’embrassent langoureusement sous la lumière de réverbères.


Robert Doisneau - 1950


Le baiser de l’Hôtel de Ville, 1950

Qui n’a jamais vu ce cliché iconique du Baiser de l’Hôtel de Ville pris par Doisneau en 1950 ? Si tel était le cas, voici chose faite ! On aimerait tous croire que ce baiser a été capturé sur le vif, mais le couple a en fait posé pour un magazine. Toutefois, le célèbre photographe parisien a le talent de faire émaner douceur et passion de ses prises. Ces clichés de couples d’amoureux offrent une véritable pause romantique au milieu du tumulte de la ville.


Willy Ronis, années 1950

Les amoureux de la Bastille, 1957 
Devant le café de Mestre, 1947

Autre cliché célèbre que celui des Amoureux de la Bastille pris par Willy Ronis en 1957. A l’époque il était encore possible de monter sur la colonne de la Bastille et de découvrir une vue sur la capitale à couper le souffle. Avec cette photographie, Willy Ronis fixe définitivement l’imaginaire du Paris ville des amoureux. D’autres clichés, moins connus, comme celui s’intitulant Devant le café de Mestre, contribuaient déjà à consolider le lieu commun d’un Paris romantique rêvé.


Edouard Boubat, années 1960

Un couple s’embrassant, 1959 
Ile Saint-Louis, 1965

Ces photographies prises par le parisien Edouard Boubat donnent l’impression d’êtres des affiches de film de comédie romantique. Joie des retrouvailles pour l’une, pause lors d’une balade pour l’autre, mais un même baiser fougueux semble lier ces deux clichés. Avouez-le, vous aussi vous aimeriez être à la place de l’un de ces modèles…


A la vue de ces photographies, vous avez pris les choses trop au sérieux. Ca y est vous avez décidé de changer de coiffure en optant pour un brushing d’époque. Un polaroïd sous le bras, vintage mood oblige, vous vous apprêtez à partir à la chasse aux couples dans votre ville. Pour tout vous avouer, c’est ce que j’ai fait, enfin ce que j’ai voulu faire... Je n’ai décidément pas le talent de ces photographes…


A. P.

back to top