AdopteUnMec.com

AdopteUnMec.com

J’ai un partenaire jaloux

La jalousie est un concentré d’émotions affectives reliées à l’exclusivité. C’est un sentiment que certains apprivoisent avec des sentiments aiguisés. D’autres cohabitent avec en toute intelligence en maniant les gestes romantiquement habiles pour construire une confiance réciproque.Certains basculent dans l’attaque et la déconvenue la plus extrême. La jalousie est quoi qu’il en soit, un stimulant du couple. Comme une dose passagère où le coeur signale ses émotions, la jalousie doit se traduire dans une relation amoureuse, comme un sentiment utile. Comment gérer sa jalousie dans une relation sentimentale certifiée de sincérité ? Comment accorder ses sentiments pour accorder sa confiance ? Madame Deshoulières écrivait : « Un peu de jalousie éveille un amour heureux qui s’endort. ». La jalousie de son partenaire doit se traduire dans sa forme la plus touchante, sensible et bienveillante pour refléter la solidité de son couple.

La (vraie) jalousie n’est pas un vilain défaut.

La jalousie est la soeur de l’amour. Elle est naturellement livrée dans le coffret de cette folie romantique qui unit deux personnes qui partagent des sentiments forts. La jalousie doit être perçue comme une couverture affective quand elle est parsemée de bienveillance et qu’elle nous touche au coeur. Un partenaire jaloux n’est pas nécessairement un frein au plein épanouissement du couple. C’est un subtile dosage entre des regards intrigués et légers sur les actions de son partenaire et des remarques, des soulignements et des gestes dont l’intention affective et la portée sont purement positifs.

Un message reçu à l’improviste sur le téléphone venant d’un expéditeur mystère, le regard d’un inconnu témoin d’une attirance formelle en soirée, un ou une invitée de passage qui discute d’un peu trop près, un compliment sur son allure exprimé par cet ami dragueur, un geste tactile échappé sur la courbure de son épaule, une embrassade sans arrière pensée, un retour au foyer tardif après une soirée de fête, autant sont les marqueurs émotionnels qui peuvent éveiller dans la conscience de nos sentiments amoureux, ce piquant vertigineux et mystérieux qui s’empare de nos corps avec ses réactions incandescentes. Ce sont des étincelles de désir qui finalement, doivent nous apprendre à réguler émotionnellement notre méfiance et nos reproches.

Parce qu’une histoire d’amour se base sur des principes de franchise, de sincérité et de confiance, la jalousie doit naturellement venir s’incruster dans nos vies pour jouer le bon rôle. Un rôle qui va renforcer la complicité du couple car elle est à la fois touchante, sentimentalement correcte dans son expression et maniée avec beaucoup de prudence et de sagesse. Le reproche direct et l’attaque frontale n’ont jamais été des bons marqueurs d’amour, mais la revendication de son amour-propre. L’amour s’arrête quand la jalousie bascule dans le rapport à l’égo et la sous-estimation de soi dans une relation amoureuse.

Comment bien être jaloux ?

La jalousie ne doit pas être un miroir de nos douleurs passées. Elle est le compagnon du couple, le colocataire spirituel de nos sentiments. Être jaloux, entretient ce magnétisme affectif qui subsiste entre deux personnes amoureuses. Elle rend les êtres aimants touchants. Elle est une preuve d’amour à part entière, un rappel sur l’agenda de nos émotions car l’être aimé est toujours le plus aimé, le plus beau et le plus indispensable. La jalousie dans un couple doit être perçue comme un carburant naturel sans impureté qui permet au moteur du couple, d’avancer en préservant notre attirance mutuelle et le désir de l’autre.

Nous ne sommes pas tout pour l’autre. Il faut tirer profit de notre état jaloux en le rendant le plus passager possible et en l’exprimant avec raison. La jalousie ne doit pas devenir les nuisances sonores de nos caractères. Le rire ou l’humour sont des manières dotées d’élégance pour exprimer un fait ou une situation qui ont pu éveillé chez soi, une forme de jalousie éphémère, détachée des strictes reproches agressifs et oppressants. Une remarque jalouse est toujours mieux interprétée avec une intention amoureuse ensuite : un baiser volée, une caresse esquissée, un câlin improvisé ou encore un jeu de regard touchant sont les meilleures conclusions après un état de jalousie passagère. La tendresse assaisonne la jalousie et réassure la solidité du couple, ne laissant aucun doute sur son équilibre et sa force.

Certains perçoivent la jalousie comme une forme de jeu amoureux, encadré par des limites honnêtes pour ne pas la rendre envahissante. Un couple heureux se repère par son aisance à vivre sans retenue, à jouer de tous les décors de vie, de toutes les scènes du quotidiens et de tous ses acteurs surprises, en gardant comme cap, sa complicité folle, son respect mutuel et inébranlable, ses attentions amoureuses naturelles.

Qu’elle soit ancrée ou passagère, la jalousie est sur le terrain de nos sentiments, dans chaque jour de vie. Le couple est un duo de forces, confrontés aux situations du quotidien. Dans cette jungle permanente de surprises, chacun doit être capable dans une relation amoureuse, de maitriser ses codes, d’en tirer des états positifs pour se rassurer et exprimer à son partenaire, la longueur de sentiments et leur sérieux. Adrienne Maillet disait justement : « Un amour sans jalousie est un amour imparfait ».

back to top