AdopteUnMec.com

AdopteUnMec.com

Voyage entre passions et idéaux romantiques

Le romantisme est un mouvement artistique et intellectuel qui a émergé à la fin du XVIIIe siècle en Europe, marquant une rupture avec les idéaux classiques. Ce mouvement s'est développé dans tous les domaines, y compris la littérature, et a profondément influencé notre perception de l'amour. Émergeant à l'aube de l'ère industrielle, le romantisme fut une réaction contre les valeurs rationnelles et matérialistes de l'époque, mettant plutôt l'accent sur l'expression des émotions de l'individualité et de la passion. En somme, une jolie novation de l’idylle romantique !

Ce sentiment intense et passionné est bien souvent capable de transcender les limites du monde « matériel ». Les romantiques croyaient en la puissance de l'amour pour transformer les individus et le monde qui les entoure. C'était un amour qui embrassait l'imagination, l'idéalisme et la quête d'une connexion profonde avec la nature et le divin.

La fin d’un traditionalisme 

Les romantiques accordaient une grande importance à l'amour libre et à la notion de l'âme sœur. Remettant notamment en question les notions traditionnelles du mariage. L'amour romantique, tel qu'il est représenté, dépasse souvent les normes et conventions sociales établies. Il transcende les barrières de classe, d'âge et de statut, créant des histoires d'amour impossibles et tragiques. Et comment mieux l’illustrer que dans "Orgueil et Préjugés" où Jane Austen représente les défis de l'amour dans une société où les mariages sont souvent motivés par des considérations pratiques plutôt que par des sentiments authentiques.

La conceptualisation de l’amour

Appliqué à la littérature, le romantisme a donné naissance à une pléthore d'œuvres le célébrant sous toutes ses formes. Les grands poètes ont élaboré plusieurs concepts : l'amour passionné et tourmenté, l'amour idéalisé et inaccessible, l'amour tragique et l'amour courtois. Ils ont capturé ces émotions complexes dans leurs vers, créant des poèmes qui résonnent encore aujourd'hui de leur intensité émotionnelle ! 

La nature comme fief

En plus de l'amour humain, le romantisme a également nourri une fascination pour la nature. Les romantiques la considéraient comme une force vivante et nourricière. Et l’ont ainsi célébré à grande pompe dans leurs poèmes, exprimant notamment la beauté sauvage et leur profond amour pour les paysages pittoresques.

L’ambivalence de l’idylle 

Cet amour est souvent décrit comme une expérience émotionnelle tumultueuse et transcendantale. Un amour guidant les âmes vers la découverte de soi, l'épanouissement personnel et la réalisation d’un idéal. Idéal qui peut aussi être source de douleur et de chagrin lorsque les attentes ne sont pas satisfaites ou lorsque l'amour est trop intellectuel.

Le romantisme littéraire a permis aux auteurs et aux lecteurs d'explorer les complexités de l'amour d'une manière nouvelle et profonde. Ce mouvement a révélé la beauté, la passion et la fragilité de cet élan humain qui plus est universel. De nos jours, les œuvres romantiques continuent de nous captiver en nous rappelant la puissance de l'amour et la gamme infinie d'émotions qu'il peut susciter !

Nous assistions dès lors à la naissance d’une esthétique romantique de l'amour, mettant l'accent sur l'amour passionné, la souffrance et la recherche d'une union spirituelle. Parfois perçu comme un idéalisme excessif, le romantisme a laissé un héritage durable dans notre quête passionnée de l'âme !

Par @marivaude

je m'inscris
back to top