AdopteUnMec.com

LAB

Snapchat, l'appli qui rend plus bête que beau ?

Elsa a 29 ans, elle est graphiste, vit dans le Sud et ne comprend pas que toutes les personnes de son entourage soient devenues accros à cette application que dorénavant tout le monde utilise : Snapchat. 

Elle nous explique son point de vue.

Vous allez me traiter d’aigrie, de fille dépassée et j'en passe, mais si je vois encore la photo de quelqu’un avec des papillons et des fleurs sur la tête, ou encore avec une truffe et des oreilles de chien, je crois que je vais le supprimer de mes « amis ». Pour moi rien n’est plus moche qu’un filtre Snapchat et autant vous le dire tout de suite, avec des cœurs ou des étincelles dans les yeux, vous avez l’air bien plus stupide que drôle ou beau.

Pour ceux qui n’ont pas suivi : après Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Tumblr, What’s App, Periscope et j’en passe, il faut désormais avoir un compte Snapchat pour « exister ». L’application, qui a maintenant 5 ans, permet de partager des photos et des vidéos via son téléphone pendant quelques secondes seulement, avant qu’elles ne disparaissent.

Au premier abord j’ai pensé que c’était une appli où poster des photos spontanément, sans mises en scène et sans filtres, à l’opposé d’Instagram et j’étais plutôt enthousiaste à cette idée.

Mais après quelques jours d’utilisation, j’ai fait le constat d’une futilité affligeante. Sérieusement, est-ce que j’ai envie de regarder mes amis filmer leurs pieds en marchant dans la rue en accéléré ou quelques secondes du concert de Beyoncé en très mauvaise qualité ? Et par dessus tout, pourquoi s’infliger des photos et vidéos de gens qui s’inventent de jolies vies dans le seul but de les montrer ?

L’autre souci de Snapchat, c’est sa difficulté d’utilisation. Même si on est né avec un portable dans la main, rien ne va de soi. L’interface est peu intuitive, on est paumé, on ne trouve pas les gens qu’on veut suivre (il vaut mieux avoir leur numéro), et comme je le soulignais, la qualité des vidéos est assez cheap. J’ai mis beaucoup de temps à comprendre que j’étais en train de me filmer moche, sans maquillage et en pyjama avant d’envoyer cette merveille par erreur à tous mes contacts.

Autre point inquiétant, c’est que cette application, où règne le vide et le néant, ne conquiert plus seulement les moins de 24 ans (le gros des utilisateurs) mais aussi ceux qui ont dépassé les 25 ans. Plus de 200 millions d’utilisateurs actifs s’échangent plus de 10 milliards de snaps vides de sens tous les jours. Et l’entreprise est évaluée à 16 milliards de dollars.

Comme beaucoup de personnes, je dois l’avouer, je suis pervertie par le système. J’ai un petit côté voyeuriste un peu malsain qui date de l’ère Loft Story, mais j’essaie tout de même de rester connectée en gardant le plus possible la tête hors de la médiocrité ambiante.

Alors, vivement qu’une nouvelle application un peu moins médiocre débarque qu’on soit débarrassé de ces amis en train de vomir des arcs-en-ciel, comme si tout cela avait un sens. 

Photo de l'Express : défilé Desigual Fashion Week de NY 2016

Articles aussi débiles

Produits à adopter

  • Campuizcruz

    Campuizcruz

  • Duncan

    Duncan

  • Lamar

    Lamar

  • Luca Tony

    Luca Tony

  • Verduynnicola

    Verduynnicola

  • Berco Maj

    Berco Maj

  • Nicolaswegman

    Nicolaswegman

  • Malone

    Malone

  • Massimo

    Massimo

back to top