AdopteUnMec.com

LAB

Pour ou contre la sextape ?

Il est bien loin le temps où les hommes oubliaient le béret chez leur fiancée pour leur faire savoir discret qu’ils les retourneraient bien sur la cuisinière à charbon six feux. Aujourd’hui, en dessous de « hardcore » le fantasme fait bâiller. Et, alors qu’avant les sextapes c’étaient Shannen Doherty et Kim Kardashian – jusqu’à ce qu’elle se transforme en mère juive - elles nous sont maintenant conseillées, proposées, une achetée la deuxième à moitié prix… Que faut-il en penser ? Faut-il s’en méfier ? Est-ce un coup de la mafia ? Penchons-nous sur la question comme sur un balcon où il y aurait un géranium à arroser.

RAPPEL

Il n’y a pas tellement de problème avec la création d’une sextape, mis à part un tout petit mini détail peut-être : UNE PREUVE que vous pouvez être une vilaine vilaine fille. Or, on a déjà vu précédemment que ça fait partie du Code Civil des Amoureux de se déchirer à un moment donné, et de ne plus du tout reconnaître la personne avec qui vous avez partagé votre vie. D’où la phrase :

« Je ne le reconnais plus du tout, bien qu’il ait partagé ma vie. »

 

COMMENT ON EN ARRIVE À LA SEXTAPE ?

Reprenons sans voir le mal partout :

L’amour entraîne la complicité puis les chahuteries. Puis, par curiosité on se dit (et aussi parce qu’une fois qu’on a fait l’amour 102 fois en un mois avec quelqu’un, I mean, il faut se renouveler) : Tiens, oh, si on se filmait « pour rigoler ». Note : Ce genre de choses commence TOUJOURS pour rigoler.

Puis vient le temps du sérieux inhérent à l’excitation, on se prend (au jeu), on branche l’engin, on se regarde dedans, on se réajuste, on trouve un angle, et on se surprend à ressentir une sorte de patriotisme de « ceux qui en ont fait une ».

 

PRÉCAUTIONS ET CONSÉQUENCES

BIEN SÛR QUE C’EST VOUS QUI DEVEZ CONSERVER L’ENREGISTREMENT ENFIN. Il FAUT quand même notifier que bizarrement on cache ce genre de bandes sans vraiment les cacher… Par vanité ? Peut-être. Toujours est-il que celui qui cherche trouvera. Et, à ce moment-là, la situation se découpe en deux temps :

A/ La personne qui vous a volé votre sextape est Jean Claude Elfassi, paparazzi renommé (paye ta gloire de merde)

Petit 1. Vous n’êtes pas une célébrité : alors on s’en fout. Prévenez vos potes qu’ils vont voir votre mine de quartz et basta on en parle plus.

Petit 2. Vous êtes une célébrité :

a/ De téléréalité : Maintenant ou dans six mois, qu’est-ce que ça change ?

b/ De télévision : Ah bon... Si vous étiez mariée au moment de la sextape, démerdez-vous ! Sinon, dites exactement la phrase suivante : « Si ça peut donner envie et relancer la natalité, tant mieux. Si ça vous dégoûte, ne regardez pas je vous en prie. »

B/ La personne qui vous a volé votre sextape est votre ex

Petit 1. Plaignez-le de n’avoir jamais retrouvé une qualité horizontale équivalente avec une nouvelle petite amie.

Petit 2. Conseillez-lui de ne jamais la montrer à personne car, oui, vous avez menti mais c’était pour son bien : il est vraiment un tout petit peu mais juste un tout petit peu en dessous de la moyenne française. Vous par contre, vous vous trouvez relativement bonne sur la vidéo, donc si ça peut vous faire des contacts, libre à lui.

PRENDS ÇA, ERNEST HEMINGWAY.

(Ernest Hemingway ou un autre hein, l’important « c’est que ça claque ») (phrase reprise après écoute d’une de mes sextapes personnelles)

BON APRÈS-MIDI. 

Articles aussi débiles

Produits à adopter

  • Iréel

    Iréel

  • Louis Humbert

    Louis Humbert

  • Dam Gallet

    Dam Gallet

  • Jeremyattal

    Jeremyattal

  • Keskin

    Keskin

  • Adrien O

    Adrien O

  • Michente

    Michente

  • Nevrose

    Nevrose

  • Gtpmarcogonca

    Gtpmarcogonca

back to top