AdopteUnMec.com

Petits plaisirs cachés d’un début de relation

Il y a des avantages indéniables à vivre ensemble : ouvrir les yeux chaque matin et voir le visage de la personne aimée, s’envelopper dans la réconfortante idée que l’on peut compter l’un sur l’autre, sourire en trébuchant sur les chaussures qu’il/elle n’a pas rangées dans l’entrée quand on passe la porte. A contrario, la vie de couple nous retire quelques petits plaisirs. Vous souvenez-vous de votre regard vissé au téléphone pour guetter ses messages et des nuits (trop) courtes à (trop) penser à lui/elle ?

Vous commencez à “dater” quelqu’un ? Petit(e) chanceux(se), voici la liste des réjouissances qui vous attendent.

Les découvertes

Ce nouveau partenaire a beau nous faire frétiller l’intestin, il n’est encore qu’un inconnu. Ce qu’il mange au petit-déjeuner, à quelle heure il se couche, s’il prend sa douche le matin ou le soir, s’il est du genre running-du-samedi ou Netflix-du-dimanche (ou les deux), le nombre de frères et soeurs qu’il a, les livres dans sa bibliothèque, les courbes de son corps, la première chose qu’il fait en se réveillant…Anodins, ces détails ? Pas lorsqu’on les repère jour après jour et qu’ils inondent notre quotidien d’exaltantes petites nouveautés.

Les textos qui ponctuent la journée...

En habitant ensemble depuis longtemps, les SMS se résument souvent à de la logistique “j’ai acheté le pain, prends le fromage”. Alors que l’un des vrais kiffs des débuts du couple est la communication constante qui entretient la complicité. “C’est la chanson que j'écoute en ce moment”, ”je lis ça, c’est doux et poétique, ça te plairait beaucoup”, “je regarde Top Chef aussi ! Tu as vu, le risotto parmesan ? Il a l'air fou, j’essaierai de nous le préparer pour notre prochain dîner”. On veut créer et maintenir un lien permanent avec l’autre, surtout quand on ne le voit pas - encore - au quotidien. Des sensations aussi vibrantes que votre téléphone, qui n’a jamais autant sonné.

… et les sextos qui pimentent les soirées 

On a passé la journée à tout se raconter, se montrer nos repas et notre pull vert “qui fait ressortir nos yeux”, s’envoyer des articles, des blagues, des emojis coeurfleurlove. Place au soir, et à la dose d’audace qui va avec ! Libéré des contraintes, on a le mood plus sensuel et le temps nécessaire pour trouver les mots capables de piquer (la libido de) l’autre et faire monter la température. Un hot message en amenant un autre, nous voilà à sextoter pendant des heures, quitte à en oublier notre soirée pizza-Koh-Lanta.

Se préparer avant un rencard

Comme on ne voit pas l'autre tous les jours, chaque occasion de le/la retrouver est propice à l’excitation. Dont celle de s’apprêter, quitte à passer un peu trop de temps devant son miroir, en changeant d’avis sur notre tenue, en réajustant notre chemise/chemisier. L’apothéose de la soirée ? Voir les étoiles dans ses yeux lorsqu’on le/la rejoindra au restaurant, et entendre de sa voix ou lire dans ses yeux un “whaou”.

Les “premières fois”

Première nuit avec lui/elle, premier compliment susurré le matin à notre oreille, premier dimanche sans se quitter d’une semelle, première fois où il/elle nous dit “laisse ta brosse à dents, ce sera plus pratique pour les prochaines fois”... Puis premier week-end tous les deux, premier brunch avec ses amis et enfin premier “je t’aime”. Autant de précieux moments qui resteront plus tard comme des souvenirs marquants.

Les surprises - qui donnent le sourire jusqu'aux oreilles - 

Trouver un croissant sur la table, un petit mot laissé sur l’oreiller, un bouquet de fleurs livré au bureau, un livre glissé dans son sac… Les petits cadeaux des débuts sont souvent remplis d’attention car on met du cœur à montrer à l’autre qu’on l’a observé et qu’on a compris ce qui lui plaisait.

Les nuits blanches - mais on n’est pas fatigués -

Parce qu’on a débattu des heures sur le cinéma de Xavier Dolan, parce qu’on a vidé la bouteille de vin, parce qu’on a binge-watché la nouvelle saison du Bureau des Légendes, parce qu’on a échangé 127 sextos brûlants ou juste parce qu’on n’a pas trouvé le sommeil à force de penser à ce nouveau couple plein de promesses, les nuits qui accompagnent les débuts de belles histoires sont souvent courtes. Mais leur blancheur est contrebalancée par une excitation toute particulière, qui nous fait étrangement attaquer la journée suivante en pleine forme, et même reboosté (là où les soirées d’antan nous mettaient en PLS jusque 18h le lendemain). Nous voilà transformé(e)s en boule d’énergie !

PS : dédicace spéciale aux papillons qui virevoltent sous le nombril, sans doute le plus grand des ravissements des premiers émois.

Anne Guitteny

back to top