AdopteUnMec.com

L’amour, une invitation au voyage

Beauté 

L’amour, ah l’amour, ce mot tant adulé, ce sentiment puissant, incomparable. L’amour ce rayon de soleil continu, qui émane dans sa sobriété. Lorsqu’il est partagé, ce joli mot propose une douce transition d’un être singulier à un être pluriel, la fusion de deux êtres. On s’emprunte un instant et on se surprend à être épris. Et avec un peu de chance, il mène à des échanges de salive, de caresses, de tendresse et un flux de sentiments des plus agréables. L’amour, c’est avant tout une invitation au voyage. On vogue vers une destination inconnue, imprévisible, incongrue sans idée de la destination et du temps de parcours.

Alors à tâtons, on tente de le joindre, on le cherche, on se démène : dis-moi où tu es, je saurai te trouver.

On s’aime au présent, qu’adviendra-t-il ? 

On s’aime, on se le dit, on le vit. On se regarde parfois perplexe, sans poser de mots, hébétés par cette tendresse nouvelle et l’on plonge dans cette immensité de doutes. Je t’aime et je t’aimerai et sache que j’adore tes perfections, imperfections, et tes tendres attentions.

On est touchés par la foudre et on n’en a plus rien à foutre. Pour lors, lâchons les amarres, hissons nos voiles et explorons ainsi ce nouvel univers ! Repoussons les frontières, vivons l’instant, à la croisée de nos mondes. Laissons-nous guider par ce fléau intrépide.

Accepte-ton l’amour ? 

L’amour ne doit être perçu comme une lutte. Certes on peut lutter contre soi pour essayer de l’enfouir mais c’est souvent éphémère. L’amour ne se présente pas, il n’a pas d’horaire, ni de lieu. Parfois fourbe, il vous saisit lorsque vous l’attendez le moins.

Et, demain, quand tu t’éveilleras dans ses bras, quand tu sentiras son parfum par-delà les draps. Tu n’auras qu’une envie, celle de recommencer.

L’amour, ce pourrait être une clairvoyance comme le définit assez bien La Rochefoucauld : “Il n’y a point de déguisement qui puisse longtemps cacher l’amour où il est, ni le feindre où il n’est pas.”

Et avec le temps, on pourrait visualiser cet amour par un flambeau. Un flambeau qu’on doit maintenir haut, en le protégeant des intempéries.

La fin d’une histoire, le commencement d’une autre 

Et oui, parfois, l’amour se termine ou du moins se déforme. Mais n’est-ce pas là le recommencement de cette aventure tant adulée ? Parfois la flamme s’éteint, acceptons et continuons cette aventure si douce. C’est la fin d’une version de l’amour, d’une idée de l’amour mais l’Amour avec un grand A persiste.

Alors, on a beau être désolés, l’amour est parti, trop tôt surement. Mais peut-être qu’après un certain temps, il suffit simplement de refaire ses bagages comme on part en vacances et d’aller explorer le champ des possibles. Gardons espoir et peut-être qu’au détour d’une rencontre anodine, on s’appréciera. Avec un peu de chance, on s’aimera, peut-être rapidement, longtemps, bien ou mal qu’en sais-je. Mais ne laissons pas ce moment s’échapper et vivons-le.

J’aimerai couronner cet article par un appel à l’amour : et finalement, si demain on s’aimait vraiment ?

@PhrasesAmore

back to top