AdopteUnMec.com

AdopteUnMec.com

Faire l’Amour avant l’amour

Le corps est un langage, un traducteur d’émotions. Dans la relation amoureuse, chacun détient son pouvoir d’attirance. Le savoir-être en amour est une introduction au savoir-faire l’amour. Le corps est une barrière de contrôle, un surveillant équipé de capteurs qui repèrent les premiers éclats sentimentaux entre deux personnes. Comme le disait Amin Maalouf, « l’amour se nourrit de patience autant que de désir ». Comment fait-on l’Amour avant de faire l’amour ? Comment dessiner ce chemin trépidant entre les sens, les envies et nos désirs pour atteindre le plaisir charnel ? L’amour prend ses racines bien avant l’acte sexuel au sens strict, complice et jouissif du terme. Dans chaque histoire, il y a toi et moi, avant de se livrer sexuellement.

Chercher le toi et moi, en soi

Il faut une suite de rencontres entre « toi et moi » pour atteindre le « toi en moi ». Faire l’Amour est en premier lieu, une écoute corporelle. Dans la relation amoureuse, le cerveau est le premier organe sexuel. L’Amour se façonne d’abord par nos pouvoirs psychiques et physiques qui sont les meilleurs guides pour dessiner les premiers signes avant-coureurs du sentiment amoureux.

Le désir est une chimie amoureuse. Un concentré de réactions, d’explosivités, d’attitudes et de gestes qui vont donner naissance à une relation magnétique évidente. L’attraction charnelle ne puise pas ses bases dans le sexe basique et vanille. Au contraire, le désir entier se fraye un chemin timide dans un enchainement de signaux naturels et gorgés d’intensité, pour certifier la nature amoureuse de ce qui va créer le trait d’union parfait entre deux personnes.

On se déshabille d’abord avec les yeux. On se dessine avec nos rêveries joueuses. Nos regards se croisent, se courent après sur les courbes de nos corps, mais aussi celles de nos réflexes et de nos caractères. Faire l’Amour se dessine d’abord sur une feuille blanche par des personnes qui ont envie de s’entendre. Des oreilles grandes ouvertes pour s’écouter et se comprendre. Le désir entre deux personnes est d’abord une volonté de s’accorder, de s’harmoniser, de s’apprivoiser, de faire grandir sa présence et la place que l’on prend dans le cours de la vie de l’autre. Ces instants précieux sont les préliminaires évidentes d’une relation capable d’avancer authentiquement, où nos coeurs deviennent des partenaires qui se correspondent dans leur façon d’aimer.

Fais-moi l’Amour avec un grand nous.

La relation amoureuse et le désir nous effleurent d’abord avec nos sens et nos interactions. Le véritable savoir-faire l’amour est une fusion intellectuelle et psychologique. Le ciment du couple au futur prometteur est d’abord une alliance puissante de signes qui montrent que vous êtes amoureux et prêts pour un grand « à deux ». Les étoiles dans les yeux, les papillons dans le bas du ventre, ces légers tremblements ressentis dans les jambes à l’aperçu de l’autre, notre comportement est la première signature amoureuse.

Quand le corps parle de lui-même, il ouvre une piste grandiose pour atteindre le désir véritable. Faire l’Amour se détecte dans la profondeur du regard, ce regard fixe, droit et impénétrable. Le regard soutenu est une première mise en alerte, un stimulant excitant qui fait déjà la différence dans la séduction. La mécanique des corps devient alors un miroir imperturbable. Deux personnes qui se plaisent, s’amusent à reproduire les mêmes postures. Un calque naturel et spontané qui vous explique secrètement que le courant passe. On se

joue à rire, à se toucher timidement mais subtilement pour pénétrer la sphère intime de l’autre, comme un changement d’ambiance dans cette courbe grandissante du désir commun. Le sentiment amoureux nous fait baisser la garde, fait faiblir nos sécurités intérieures pour ne laisser comme signe du désir extérieur, que le fait que l’autre nous plait simplement.

Vous riez, vous riez forts par surprise. Vous riez de tout. Petit à petit, les corps se penchent, les petites gênes envahissent chaque éclat de nos sourires et de nos expressions. L’amour est une gymnastique curieuse et touchante qui incite le coeur à faire des figures de désir athlétiques. Faire l’Amour avant l’amour, c’est confier à nos gestes le droit d’emmener nos désirs loin pour ne pas aller trop vite. Une expédition romantique qui nous invitera à manipuler nos corps physiquement seulement et seulement si nos sens ont compris qu’ils étaient faits pour se partager. Le désir n’est finalement que la gourmandise de nos sens. Milan Kundera écrivait « l’amour ne se manifeste pas dans le désir de coucher avec quelqu’un, mais dans le désir de dormir avec quelqu’un. »

Par @motpourmotofficiel

back to top