AdopteUnMec.com

AdopteUnMec.com

Et si l’on s’était rencontrés ?

On aurait pu s’aimer, il est vrai. On aurait pu saisir l’opportunité de converser, de se contempler. Briser les barrières de la langue, s’accaparer nos corps. Vivre heureux, peut-être longtemps. On serait tombés amoureux en quelques mesures de piano. En quelques syllabes qui résonneraient encore. En quelques mouvements subtiles de lèvres. On flatterait notre élégance sous de jolis charmes, bientôt roussis par l’automne !

Dans le silence de me rêves, je me suis contenté de murmurer l’amour. D’admirer tes yeux champagne qui me font chavirer le regard… En état d’ivresse, je m’en ressers quelques coupes afin d’en prolonger la fantaisie.

Madame et Monsieur mystère, vous êtes superbes ! 

Qu’aurions-nous été si l’on s’était rencontré ? Quel supplice rien que d’y penser. J’aimerai ramper pour me faire pardonner. Cupidon dieu soit loué ; tu es là, mais tu accuses du retard ! J’ai ouï dire de tes divers pouvoirs. Je t’en conjure retrouve la moi. Assemble-nous devant l’estrade, fais-nous mari et femme !

En se baladant un peu

On se recroisera, peut-être, tu poseras les yeux sur moi et notre âme saura. On rencontrera la plus pure des évidences. On s’abandonnera dans un tourbillon de bienveillance. On laissera nos mains nous guider vers des plaisirs coupables.

Sur le chemin d’Eden, j’ai suivi tes pas qui s’envolent vers l’au-delà. Je n’ai pas d’ailes, alors je couverai ton retour avec un brin d’indolence. Du haut de la cime, je contemple le ciel et m’attèle au nid. J’abrite nos œufs de la moindre intempérie. Étoffées d’estime, les coquillent s’amenuisent et ne tarderont à se briser, pour voir naitre le fruit de notre amour. Quelques mois plus tard, nous admirerons ces jolies colombes blanches. Elles voleront par centaines et migreront l’hiver pour profiter du Soleil.

Et chez nous

On se promènera sur nos terres, on y établira une jolie maison qui sera un refuge aux tempêtes de la vie. On y placera des piliers d’un mètres afin de renforcer la demeure. Et qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, nous aurons toujours ces fondations extraordinaires !

On parcourra des paysages de folie, on ira explorer le nouveau monde. On visitera des pays dont tu n’as même pas un soupçon d’idée. On planera au-dessus de notre imaginaire dans la plus pure des innocences. On contournera les galaxies de nos âmes enfantines. Et sourire aux lèvres, on bravera de mignons interdits.

Au sein de notre maisonnette 

L’amour nous rendra visite assez souvent. Il nous couvrira de mille roses ; toutes plus belles les unes que les autres. On en attrapera quelques-unes au vol, afin de sentir leurs doux parfums. On vivra la vie à travers des vitraux de l’ancien temps. On multipliera les couleurs pour adoucir le terne de ce monde. On se pavanera sous des arcs-en-ciel de bonheur ; et on baisera la Terre afin de la remercier pour cette jolie comédie !

Ose nous rencontrer, on s’aimera demain ! 

Par @Phrasesamore 

back to top