AdopteUnMec.com

Des mots d’amour, des mots de tous les jours

« Il me dit des mots d’amour, des mots de tous les jours, et ça me fait quelque chose ». Les mots sont partout. Ils ont un poids dans toutes les histoires. Une relation entre deux personnes se raconte avant de se vivre. Ce n’est pas l’amour qui fait des histoires d’amour, ce sont nos mots d’amour

Il y a les premiers mots 

Les premiers mots sont les premières capsules d’émotion. Comme une carte de visite ou un grand saut dans l’inconnu, nos expressions se dévoilent timidement dans les premiers échanges. Ils sont les auteurs de nos caractères. Les premiers mots sont des conquérants, des appels masqués du cœur pour connaître l’autre, cette fille ou ce garçon, pour le comprendre, le découvrir et vivre un voyage littéraire. Les premiers mots racontent la complicité, puis l’intimité, ils se connectent petit à petit et installent le désir grandissant s’ils ont les bonnes tournures, confidentes et sincères. Ces mots sont là pour donner du sens au début d’une relation.

Qu’ils soient inspirés d’une rencontre en vrai ou virtuels, les premiers mots sont engagés et investis. Ce sont des petites mines sentimentales sur lesquelles nous marchons par hasard, des élans romantiques dans le but de creuser dans l’histoire intime de son ou sa prétendante. « J’ai passé un très bon moment avec toi », « Tu m’as fait beaucoup rire, ça m’a fait du bien », « La prochaine fois, c’est moi qui choisis » « J’espère que l’on pourra se revoir », autant d’expressions témoins de la naissance d’une complicité, d’une histoire qui reste à écrire, avec des intentions aussi prometteuses qu’ambitieuses, en laissant de la place à un peu de timidité, de surprise et d’horizon pour deux cœurs expressifs.

La relation amoureuse se construit avec des mots entiers. Toutes ces expressions spontanées sont des briques d’émotions qui nous offrent, par l’écriture, une histoire complice et naturelle, qui mêle des sentiments naissants et partagés. Les mots se transforment ainsi en désir, charnel, physique, où s’installent des mots tendres, des « J’ai envie de toi », des « Tu me plais vraiment », des « Reste dormir avec moi cette nuit ». Une jolie dictée.

Puis il y a les mots du matin 

Il y a les premiers « bonjour », délicats et timides, les mots rassurants comme « tu as bien dormi », des mots serviables mais qui comptent : « tu veux un petit-déjeuner », « reste un peu au lit, je m’occupe de faire le petit déjeuner ». Il y a des mots complices où « tu es belle quand tu dors » ou « tu es le plus beau au réveil », une poignée de secondes curieuses où l’on a pris le temps d’observer son partenaire dans son éveil discret et où le temps se fige pour constater sa beauté sincère. Les mots du matin sont des annonces sentimentales, sans être trop imposantes, une signature d’attention aussi douce qu’un lever de soleil.

Le matin, les mots comptent double. « J’aime beaucoup la façon dont tu t’es habillé.e », « J’ai hâte de te retrouver ce soir », « La journée va être longue sans toi », c’est le moteur du quotidien, le carburant des sentiments pour qu’ils se rappellent de se manquer, de se soutenir et d’être ensemble même de loin. Les mots du matin sont des décisions qui orientent les esprits et conditionnent aussi bien la motivation dans un couple, dans son assurance et son unité.

Puis il y a les mots surprises 

Tous les grands romantiques l'assument. Il y a des mots courants, qui confortent une histoire d’amour parce qu’ils s’écrivent depuis le temps, comme des réflexes. Mais il y a aussi des mots inattendus avec un pouvoir indescriptible pour renverser les situations, pour faire valser les émotions où ces petites attentions deviennent les plus grands compliments et se résument finalement à des preuves d’amour justes mais retentissantes.

Un post-it égaré sur le coin de la table, ou au pied de la tasse d’un café servi avec attention. Ou bien des mots dessinés et appliqués sur la buée de la glace de la salle de bain. Des « je t’aime » furtifs mais qui dévoilent à leur première vue des éruptions incontrôlées de bien-être et de confiance inégalables. Les mots surprises seront toujours aussi beaux tant que leur fréquence sera aussi surprenante. Ce sont des arguments littéraires profondément démonstratifs d’un amour respectueux et attentionné. Mais attention à ne pas en abuser, l’amour se prouve de plein d’autres manières.

Puis il y a des mots doux et des mots durs 

Les mots doux et les mots durs vivent ensemble. Il n’y a pas d’histoire d’amour sans turbulences, bien qu'elles soient partielles et naturelles. Il y a des mots parfois durs mais qui tentent de durer le moins de temps possible. Les sentiments ont cette plume qui, avec style, fait le nécessaire pour laisser place à l’introspection quand on s'emporte, quand l'on regrette d'avoir jugé trop vite, ou d'avoir déçu. « Tu ne m’écoutes jamais », « Tu ne penses qu’à toi », « Je n’ai plus le droit de dire ce que je pense », « c’est toujours pareil de toute manière », les mots alarment et nous alertent mais nous montrent que les sentiments peuvent s’emporter. Il y aura alors des mots justes pour apaiser ces failles sismiques dans le sol de nos cœurs. « J’ai été maladroit », « Je ferai des efforts, c’est promis », « J’ai été loin et je suis désolé si je t’ai fait de la peine », il y a des mots d’excuse, des mots de reconversion et de changement parce qu’une histoire d’amour évolue dans son écriture au fil du temps. Il y a des mots pour le meilleur et pour le pire.

Mais il n’y a que des mots d’amour 

L’amour est un dictionnaire où chaque histoire, chaque personne, trouve sa définition. Bénabar le chante en disant que les déclarations les plus belles ne figurent pas dans les manuels. Rien n’est forcément dicté pour dire « Je t’aime », il n’y a pas un style précis, de phrases toutes faites, pas besoin de balcon, de Roméo ni de Juliette, nous sommes tous des auteurs nés. L’amour est juste un maître mot, un mot d’ordre. Il sera toujours un gros mot adorable où nos sentiments ont en effet toujours le dernier mot. Michel Berger l’écrivait simplement. Il ne suffisait que de quelques mots d’amour pour s’envoyer des images, des décors, nos sourires des jours où l’on se sent plus fort.

@motpourmotofficiel

back to top