AdopteUnMec.com

Comment savoir si l’on est vraiment amoureux·se ?

L’amour est un sentiment complexe d’attachement entre deux personnes, qui nous rend tout simplement heureux·se.
Avec en moyenne des amoureux qui se sont dit "je t’aime" 5,3 fois ces derniers jours selon un sondage Ipsos*, l’amour illumine et se déclare au quotidien.
Mais comment savoir si l’on est vraiment amoureux·se ? Comment ne pas confondre l’amour avec le désir ?

Hélène, fondatrice du blog Parlez-moi d’amour(s), a recueilli de nombreux témoignages d’inconnu·e·s sur ce qu’est l’amour aujourd’hui. Elle décryptera pour nous les signes qui prouvent que l’on est vraiment amoureux·se.
Et au travers d’histoires intimes et poignantes, nous verrons comment quatre amoureux ont compris qu’ils avaient succombé à la flèche de Cupidon.

Amour ou désir, comment savoir ?

Au tout début d’une relation amoureuse, il est souvent difficile de savoir si l’on ressent du désir ou de l’amour pour celui ou celle qui nous fait vibrer.
Même si ces deux sentiments s’entremêlent sans mal, ils n’ont pourtant pas la même substance.
Dans notre article intitulé Peut-on s’aimer pour toujours, nous avions défini l’amour comme un sentiment qui incite au partage et à l’envie d’être avec l’autre.
Le désir s’apparente plus à une attirance physique, une pulsion qui ne demande qu’à être assouvie.
La différence entre amour et désir réside essentiellement dans la longévité : là où le désir s’estompe, l’amour grandit.
Si l’attraction sonne le début de l’amour, comment savoir avec certitude si l’on est amoureux·se ?

L’amour, le vrai, un langage universel ?

Pour Hélène, créatrice du blog Parlez-moi d’amour(s), on retrouve des similarités lorsque l’on est amoureux, même si les personnes ont un vécu différent :
"On remarque des éléments qui reviennent. Pour beaucoup, on sait que l’on est amoureux·se quand on a envie de passer du temps avec cette personne, qu’elle commence à occuper nos pensées, que le reste du monde glisse sur nous comme s’il avait moins d’importance."
Si être amoureux semble commun et si naturel, pourquoi est-il si complexe de savoir si nous le sommes vraiment ? Hélène nous rappelle que la complexité du sentiment amoureux est à prendre en compte : "C’est très difficile de reconnaitre que l’on est amoureux, c’est très engageant, ça peut faire peur à l’autre, qui peut-être n’avance pas à notre rythme."
Et d’ajouter : "Mais quand la magie prend, il y a une intensité et un caractère unique qui s’inscrit dans chaque histoire."
Réussir à reconnaitre les signes de l’amour peut être le prélude d’une belle histoire à vivre.
Et si vous nous contiez comment vous avez su que c’était de l’amour ?

Comment savoir si l’on est vraiment amoureux·se ?
4 amoureux racontent !

Julien, 32 ans
On est capable de tout pour l’autre sans rien attendre en retour.
"On sait que l’on est amoureux quand c’est spontané et évident, qu’on est capable de tout pour l’autre sans rien attendre en retour.
Quand je suis amoureux, j’éprouve une sensation de bien-être, je peux enfin lâcher prise et être moi-même."

Caroline, 40 ans
Je me dis que je suis là où je devais être... dans la vie que nous devions bâtir ensemble.
"Lorsque l'on commence à trouver la vie fade quand l'autre est absent et que l'on préfèrerait partager ce que l'on est en train de faire avec lui ou elle.
Pour ma part, j'ai compris parce que je riais encore à ses blagues en y repensant le soir chez moi, et que j'avais comme une pointe au cœur quand il arrivait dans la même pièce que moi. Alors que j'étais ultra indépendante et phobique de l'engagement, je me suis dit un soir de grande réflexion, que je ne supporterais pas qu'il disparaisse...
Aujourd'hui je sais que je l'aime parce que même quand il m’exaspère, je pense à ses bons côtés.
Je suis heureuse de m'endormir contre lui et tous les soirs quand j'entends la voiture se garer dans la cour, je me dis que je suis là où je devais être... dans la vie que nous devions bâtir ensemble."

Antoine, 34 ans
J’ai envie de sourire à m’arracher le visage quand je la vois.
"Quand tu es amoureux, tu sens ton cœur qui bat plus vite, tu te sens euphorique. Même si ça ne va pas, tu sais qu’au moment où tu vas voir cette personne, tu ne peux qu’aller mieux. J’ai envie de sourire à m’arracher le visage quand je la vois parce qu’elle me rend heureux.
À ses côtés, je me sens accompli, elle recharge mes batteries d’une phrase, d’un regard. J’éprouve un sentiment de bien-être, de plénitude et d’apaisement depuis qu’elle est entrée dans ma vie."

Alix, 22 ans
J’ai compris que je l’aimais car dès que je l’ai vu, le reste du monde n’existait plus.
"On sait que l’on est amoureux quand on a le manque de l’autre, qu’on a envie de tout partager avec lui : regarder un film, découvrir un super resto ou une ville le temps d’une escapade.
Avant de nous installer ensemble, nous vivions une relation à distance, c’était souvent moi qui prenais le train pour le rejoindre. Et un soir en descendant du train, j’ai compris que je l’aimais car dès que je l’ai vu, le reste du monde n’existait plus. Il n’y avait que lui, moi et notre bonheur si simple mais pourtant essentiel."

On sait que l’on est vraiment amoureux·se quand la dimension émotionnelle entre en jeu et que le bonheur de l’autre nous importe.
L’amour, le vrai, est altruiste. Il désarme, bouleverse, bouscule et ponctue notre quotidien de "pointes au cœur" et d’extase.

Eva Mané

Sources :
Entretien avec Hélène, fondatrice du blog Parlez-moi d’amour(s)
* Étude Ipsos À deux, c’est mieux ?

back to top