AdopteUnMec.com

Comment s’aimer à distance ?

Par choix, par obligation, ou simplement dans l’attente de se retrouver, de nombreux couples vivent leur amour à distance.

Ce second confinement les condamne à ne plus pouvoir se rejoindre le temps d’un week-end ou d’une escapade romantique.

Afin de ne pas mettre son couple sur pause, nous avons demandé à Cathline Smoos, psychologue et sexologue, de nous livrer des conseils pertinents et piquants pour entretenir la flamme qui relie les cœurs et les corps.

Le couple dans l’imaginaire collectif

Dans l’inconscient collectif, on se représente le couple évoluant dans le même univers, s’aimant dans la même ville ou sous le même toit pour s’endormir blottis dans les bras l’un de l’autre.

Plus simple de se câliner, de se chamailler et de se réconcilier quand on a juste l’autre bout de la ville, de la rue ou une pièce à traverser.

Un couple durable se nourrit de projets et de partage comme nous l’avons vu dans l’article : Peut-on s’aimer pour toujours ?

Mais comment définir le couple lorsqu’il évolue et que l’intimité n’est plus seulement initiée par le rapprochement physique ?

Ceux qui s’aiment à distance bousculent les idées reçues et réinterprètent les codes de l’amour.

Ils s’aiment sans se voir, se désirent sans se toucher, partagent un quotidien sans vivre ensemble.

Bercés par la technologie, ils troquent le tête-à-tête conventionnel contre un appel visio et expérimentent de nouvelles manières de s’apprivoiser.

Mais est-ce suffisant pour que son couple résiste aux maux de l’amour ? Est-ce possible de regarder dans la même direction quand des centaines, voire des milliers de kilomètres nous séparent ?

Relation à distance, mode d’emploi

Comment pallier le manque physique ?

S’aimer à distance n’est pas de tout repos.

Que ce soit temporaire ou sur le long terme, il est indispensable pour un couple éloigné d’être en accord.

Si les cœurs sont en osmose, comment les corps peuvent-ils se rapprocher ?

Cathline Smoos, psychologue et sexologue, nous explique comment pallier le manque physique. Pour cela, il faut oser jouer, faire preuve d’imagination et ne pas avoir peur de parler de ses fantasmes.

Plusieurs options s’offrent aux couples à distance : le traditionnel sexe par téléphone, les sextos, les sextoys pour hommes et femmes qui se connectent l’un à l’autre et la petite nouveauté, la réalité virtuelle.

Cette alternative connectée permet aux partenaires, munis d’un casque, d’explorer leur sexualité à travers une plateforme dédiée, nous confie Cathline Smoos : « Avec nos avatars, on se touche et parfois on peut ressentir ce qu’on appelle “ le toucher fantôme ”, pas tout le monde n’y est sensible, la sensation est fugace, certes, mais perceptible. » Et d’ajouter : « Au-delà de la sexualité, le monde virtuel permet de partager des expériences et de combler le manque affectif. »

Dans cet univers virtuel, il est possible pour les amoureux de se balader, de se rendre à une exposition ou même de regarder un film ensemble.

Ce qui est vécu virtuellement est réel, les partenaires se fabriquent des souvenirs et ressentent la présence de l’autre.

Mais comment garder le cap quand le doute s’immisce ?

Et les maux dans tout ça ?

Pour qu’un couple fonctionne, il est primordial de respecter l’espace personnel de l’autre et ne pas l’envahir, faute de ne plus avoir de nouveautés à injecter dans son couple, alerte Cathline Smoos.

Si la jalousie nous séduit, elle fait peut être écho à un mal être ou à des difficultés personnelles, plus qu’au comportement de l’autre, estime-t-elle.

Pour se rassurer, il faut avoir une certaine indépendance et prendre conscience de sa valeur.

Elle conseille également de se donner des rendez-vous, même si la date peut être modifiée par la suite, se projeter est essentiel.

Comment faire pour qu’une relation à distance fonctionne ?

Pour Cathline Smoos, il faut sortir de la croyance qu’une relation à distance ne fonctionne pas et savoir à quel point l’autre a envie de s’investir dans cette relation malgré l’éloignement. Cette question est cruciale.

Il est également primordial de ne pas installer de routine : « Eviter de s’imposer des horaires stricts, accepter que l’autre ait des activités en dehors de notre relation et ne pas lui en vouloir pour cela. »

Cathline Smoos, nous rappelle à quel point savoir cultiver son imagination est capital. Plus il y aura de détails et de précisions, plus le couple sera transporté : « C’est comme ouvrir la porte à un monde parallèle dans lequel vous pouvez vous projeter tous les deux. Dans cet imaginaire vous allez pouvoir discuter, inventer une sexualité, vous inventer ensemble. »

Pour cela, variez les outils pour plus de complicité et de spontanéité : une lettre avec un récit, un audio sous forme de podcast, un dessin, des appels en visio, les sextoys connectés et la réalité virtuelle.

Vous avez le choix pour faire grimper la température.

Couple à distance VS couple à proximité, même recette de l’amour

Nous demandons à Cathline Smoos de nous révéler l’équation magique pour que son couple tienne malgré la distance : « La seule différence avec un couple qui vit à proximité, c’est qu’il faut plus de volonté pour se connecter ensemble et avoir un peu plus d’imagination. » Et de conclure : « Après ce sont les mêmes règles qui s’appliquent à n’importe quel couple : communiquer, créer une relation de confiance et partager des expériences. »

La distance peut être une occasion d’ouvrir son couple à de nouveaux horizons. Communiquer, lâcher prise, se faire confiance et développer son imaginaire sont les ingrédients incontournables pour une relation à distance savoureuse.

Vous pouvez retrouver les conseils de Cathline Smoos sur son compte Instagram : @cathlinesmoos

Et si vous souhaitez explorer votre relation et votre sexualité autrement, découvrez IMBUE, le nouveau jeu de fantasmes en réalité virtuelle développé par Cathline Smoos et son équipe.

Eva Mané

back to top