AdopteUnMec.com

Comment parler de sexe avec son partenaire ?

La sexualité… thème aussi passionnant que complexe ! Parfois même tabou. Par peur de vexer ou de braquer l’autre, par pudeur, par timidité, on n’ose pas toujours dire ce que l’on aime(rait), confier nos fantasmes ou faire comprendre qu’il y a des choses qui ne nous conviennent pas. Mais il y a plusieurs façons d’aborder ce sujet hot. Juste avant, pendant ou après un câlin brûlant ?

Parlons peu, parlons sexe.

Avant

  • En messages subliminaux

Pour éviter le malaise éventuel d’une discussion frontale sur le sujet sexe et les reproches qui blessent, on glisse avec délicatesse des petits messages dans des moments tendres ou doux ou en rebondissant sur une émission, une scène de série… On saisit les opportunités pour glisser nos pensées en espérant que l’autre saura les interpréter.

Pour faire monter la température ou parler de ses plus intimes envies, quoi de mieux que la liberté de l’écrit ? En quelques SMS, on peut sans rougir (caché derrière son écran) dire ce que l’on ne se sent pas capable d’avouer en temps normal. C’est le moment de se lâcher, en lançant un petit jeu érotique ou en imaginant des scénarios où l’autre comprendra subtilement la direction que l’on souhaite donner à nos ébats

  • En prenant les choses (et le reste) en main

Si on attend de son partenaire qu’il soit plus entreprenant, plus tendre ou au contraire plus sauvage, il faut peut-être lui montrer la voie. Certaines personnes n’osent pas forcément « se lâcher » - en début de relation par exemple - sans connaître les limites de l’autre. A vous de l’y emmener !

Pendant

  • Tout doucement dans l’oreille

 « Plus ceci, moins cela, pas ça/ pas là, encore ! ». Pourquoi ne pas profiter d’un moment suspendu et du désir montant pour glisser tendrement une petite directive au creux de l’oreille ?

  • Avec fougue

Si on est dans un câlin plus bestial, on peut aussi se montrer affirmé et profiter de cette bulle sexuelle pour se laisser aller à un langage plus cru, ça peut faire son petit effet !

  • Avec le corps

Parfois, il n’y a même pas besoin de mots pour se (faire) comprendre. Guidez votre partenaire avec vos doigts, vos cambrures, vos gestes, vos sourires. Le langage corporel est universel et rend parfois les choses encore plus intenses.

Après 

  • Avec humour

Les moments sur l’oreiller post-sexe sont souvent plus complices que d’habitude. Ainsi, entre deux éclats de rire ou taquineries, on peut balancer une petite vérité. Enlacés et joyeux, toutes les remarques passent mieux !

  • Sans filtre

Certains n’aiment pas passer par quatre chemins pour exprimer leurs envies. Si c’est votre cas, allez-y franchement ! Lancez une conversation sincère où vous pourrez ajuster vos désirs. « Je trouve que l’on ne fait pas assez l’amour, nos ébats manquent de piment… ». Si vous connaissez bien votre partenaire, vous savez s’il est susceptible ou vulnérable : prenez les précautions nécessaires dans votre discours pour ne pas le blesser.

  • Avec un petit mot

Pas à l’aise avec les grands discours ? Pourquoi ne pas laisser sur l’oreiller un joli message qui en dira long sur vos ressentis (« ce moment où tu as *, c’était totalement *** mais j’aurais voulu ça continue »). Pour que la prochaine fois… soit encore mieux.

Anne Guitteny

back to top