AdopteUnMec.com

Comment échapper à la déprime hivernale ?

La déprime hivernale existe vraiment. Le nom scientifique de cette affection est “dépression saisonnière” ou “trouble affectif saisonnier”. Elle survient en automne ou en hiver, dure jusqu’au printemps et peut se répéter chaque année.

Les femmes représentent entre 70% et 80% des personnes qui vivent très mal le passage au froid. Les personnes sujettes à la dépression chronique voient aussi leurs symptômes dépressifs exacerbés en hiver.

Alors voici quelques conseils bienveillants pour transformer ce qui pourrait être une "saison en enfer" en conte de fées d'hiver (et pas de faits divers).

Conseil n°1 : Il vous faut du soleil

Profitez du moindre rayon de soleil sur votre doux visage. En effet, le lien entre le manque de lumière et la dépression est prouvé scientifiquement : les rayons lumineux agissent sur les neurotransmetteurs, dont la sérotonine, appelée aussi “hormone du bonheur” et chargée de réguler l’humeur. Alors exposez-vous à la lumière du soleil dès que possible - le matin c’est encore mieux, et dans la nature c'est le summum. Le matin dans la nature : you win. Si le soleil ne daigne pas se montrer, vous pouvez investir dans une lampe de luminothérapie.

Conseil n°2 : Câlinez-vous les uns et les autres

Faites-vous câliner par votre amoureux, votre sexfriend, vos amis ou encore votre chat, voire votre furet pour les plus audacieux. Les câlins permettent de libérer une autre "hormone du bonheur", l'ocytocine, également nommée "hormone sociale". Produite par le cerveau, elle engendre une sensation d'apaisement et de bien-être immédiat. Comme le disait notre ami Aristote, "l'homme est un animal social". Il a donc besoin d'interaction avec ses semblables : discussions philosophiques et câlins, c'est la base ! Merci l'Antiquité grecque.

Conseil n°3 : Mangez comme si c'était la dernière fois

En hiver, on porte plein de couches d'habits. Ce qui permet de constituer en toute discrétion une bonne couche de gras de bébé phoque à base de raclette, de tartiflette et de pancakes surplombés de pâte à tartiner sans huile de palme. Pas de jugement : c'est le moment ou jamais de se protéger du froid, question de survie. Avec modération quand même, et n'oubliez pas les fruits et légumes pour les vitamines et minéraux qui feront du bien à votre petit corps menacé par le rhume, la grippe et autres vilenies.

Conseil n°4 : Bougez votre booty

Le temps étant gris et froid, vous n'avez pas envie de faire d'effort, vous préféreriez juste rester sous la couette pour toujours en mangeant des bols de céréales à l'infini. Oui mais... faire de l'exercice physique chaque jour est bien trop important pour le moral et la santé globale. L'exercice physique (ne serait-ce que marcher 30 minutes par jour, et plus si affinités) augmente le taux d'endomorphines qui provoquent un état d'euphorie et de bien-être. Il a aussi un rôle concernant la synthèse de la sérotonine et de la dopamine, la bonne santé des neurones... tout, TOUT en fait. Le sport vous donne confiance en vous, vous renforce physiquement et mentalement. En plus, il vous fait brûler votre surplus de gras de bébé phoque - ce qui va vous permettre de continuer à manger vos plats de l'hiver indécents préférés, cf. Conseil n°3, CQFD.

Conseil n°5 : Pratiquez le "hygge"

En français, on emploie beaucoup l'anglicisme "cocooning" mais ce terme ne prend pas en compte tous les aspects du "hygge", concept originaire du Danemark. Le hygge est un véritable art de vivre dans ce pays aux longs et rudes hivers. Selon Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, le hygge pourrait se définir comme "le sentiment qu'on est en sécurité, à l'abri du monde, et qu'on peut baisser la garde". Les adeptes de cette philosophie de vie danoise font de leur intérieur un endroit douillet et réconfortant : ils allument des bougies, enfilent des grosses chaussettes, préparent des pâtisseries et des petits plats, jouent à des jeux de cartes et de société avec leurs amis en mettant de côté leur smartphone. Le hygge favorise ainsi le moment présent et les petits bonheurs de la vie, dans une atmosphère intimiste et chaleureuse.

Conseil bonus : Écoutez notre playlist anti-déprime hivernale



Alice Gautreau

back to top