AdopteUnMec.com

Comment arrêter les personnes « pas faites pour nous » ?

Après plusieurs échecs amoureux, on se remet parfois en question. Toxique, déséquilibrée, instable… beaucoup de raisons peuvent faire qu’une relation ne fonctionne pas. Mais pourquoi s’est-on tourné à un moment vers des personnes qui ne nous correspondaient pas ? Même si on ne choisit pas de qui on tombe amoureux, on peut en tout cas déceler comment se construisent nos schémas et faire de notre mieux pour sortir de leur engrenage, afin de se tourner vers des personnes qui répondent à nos valeurs et nos envies.

Repérer les « erreurs » de notre parcours amoureux

Comme on ferait un bilan professionnel pour faire le point sur ses compétences et ses aspirations afin de construire une carrière qui nous ressemble, on peut dresser un « bilan personnel ».  On passe en revue nos relations marquantes et ce qui les a fait échouer. Si la raison est toujours la même (« je ne tombe que sur des hommes qui ne veulent pas s’engager », « je n’aime que des femmes mariées », « je suis attirée par des bad boys qui m’en font voir de toutes les couleurs »…), cela signifie que l’on répète un schéma. Il peut y avoir mille raisons à cela, qui remontent à notre passé, à l’image de notre famille etc. On peut se pencher sur ce sujet avec l’aide d’un spécialiste si on en ressent le besoin pour « progresser ». Mais on peut aussi essayer de tirer les conclusions voire des leçons de nos histoires passées qui ne nous ont pas mené là où on le souhaitait.

Ne pas se lancer dans la première histoire venue

Parfois, on saute d’une relation à une autre, par peur de rester seul(e), ou pour se donner la sensation d’avancer. Mais on ne prend pas le temps de guérir ce qui a été blessé ou déçu en nous et on prend le risque de se lancer dans une relation qui ne comble pas nos attentes. Il vaut parfois mieux être patient et attendre de rencontrer quelqu’un qui fera réellement chavirer notre cœur, tout en ayant les qualités qui sont nécessaires pour notre équilibre.

Se recentrer sur ses envies

A chaque moment de vie, ses doutes, ses joies, ses angoisses. Le temps passe vite et parfois on se laisse porter par les événements sans prendre le temps de réfléchir vraiment à ce qu’on veut / ne veut plus. Ce n’est qu’en faisant ce petit effort que l’on pourra ensuite repérer les gens avec qui on pourra construire sur des bases communes. Parce que ce beau brun a beau être attirant, cette grande rousse a beau se montrer douce, si leurs valeurs ou leurs projets de vie ne collent pas aux nôtres, on n’ira pas bien loin. Vous pouvez même noter ce qui est réellement important pour vous, pour ne jamais oublier de rester proche de ce que vous êtes et de ce que vous voulez dans votre vie (des enfants, une vie calme à la campagne, du challenge, de l’aventure, des vibrations, de la sécurité…) et éviter de vous laisser séduire par la première qualité venue. Il ne s’agit pas de « cocher des cases » (« il fait bien la cuisine », « elle est drôle ») mais de définir avec précision les points fondamentaux pour nous dans une relation.

Savoir dire non

Voilà sans doute l’un des plus grands défis : renoncer. Il peut arriver qu’une histoire démarre bien, que l’on s’y sente bien, mais pourtant au fond de nous des détails nous mettent sur la piste : cette personne, pour une raison ou une autre, ne nous apportera pas ce dont on a besoin (cf. notre fameuse petite liste). Dans ce cas, même s’il est tentant de poursuivre, il vaut mieux avoir le courage de stopper le plus tôt possible pour s’offrir à soi autant qu’à l’autre la possibilité de tomber sur une personne plus compatible.

Haut les cœurs !

Anne Guitteny (qui cherche encore le bon). 

back to top