AdopteUnMec.com

Amour et création : Marina Abramovic et Ulay

Si Sonia et Robert Delaunay constituaient un bel exemple de communication et d’harmonie au sein d’un couple d’artistes, ils sont loin d’être les seuls à avoir associé passion amoureuse et créatrice.

Le couple d’artistes contemporains Marina Abramovic et Ulay ont eux aussi travaillé ensemble. Cependant, le mot qui définirait leur relation serait bien plus fusion qu’harmonie.

Si vous ne les connaissez pas, voici une occasion de découvrir ou redécouvrir sur couple atypique qui a transformé le domaine de l’art contemporain et de la performance.

Le mythe des androgynes 

Dans le Banquet de Platon, Aristophane prend la parole pour expliquer l’amour via le mythe des androgynes. Il explique qu’à l’origine nous étions des êtres dotés de deux paires de bras et deux jambes. Ces êtres décidèrent un jour de prendre le pouvoir sur l’Olympe. Zeus furieux les coupa en deux en guise de punition, les condamnant alors à errer à la recherche de leur moitié perdue. Marina Abramovic et Ulay se désignaient eux-mêmes comme ces deux moitiés perdues se retrouvant, comme « un corps à deux têtes ». Ensemble, ils ont exploré la fusion et l’interdépendance qui fait l’essence d’un couple, ou du moins du leur.

Ils se rencontrent le 30 novembre 1976, date d’anniversaire qu’ils partagent. Ils sont tous deux artistes, Ulay est photographe, explorant les notions de genre à travers ses polaroïds précurseurs, tandis que Marina travaille déjà sur des performances où elle utilise son corps comme outil de création, dont elle repousse les limites en se frottant à la frontière de la décence et de la sécurité. On peut notamment évoquer une de ses performances les plus marquantes : Rythm 0, au cours de laquelle elle est restée immobile pendant six heures, invitant les spectateurs à utiliser sur elle 72 objets présentés sur une table, allant de simples plumes ou fleurs, à des lames de rasoir ou pistolet chargé.

Ils décident alors de se revoir et de commencer à travailler ensemble. Dès lors, ils ne se quitteront plus jusqu’à leur séparation douze ans plus tard.

Un travail charnel

"Le travail réalisé par Ulay et Marina Abramović a été incroyablement important, ils ont eu un impact majeur sur l’art contemporain." - Cindy Baker, artiste et commissaire, Dunlop Art Gallery

L’objectif de leur travail a été d’interroger la dynamique entre énergie féminine et masculine et d’exacerber les conflits inhérents aux relations amoureuses. Cela s’est concrétisé par une série de performances sans équivalent baptisée « Relations works », présentées entre 1976 et 1981. Parmi les plus célèbres on peut citer une des premières :  Relation in space où le couple se heurte à répétition jusqu’à tomber d’épuisement, ou encore Rest Energy en 80 qui fut marquante par sa dangerosité. Au cours de cette performance, Marina se tenait devant Ulay, un arc à la main tandis que lui, tenait la flèche pointée vers son cœur dont les battements étaient enregistrés. Cette performance visait à représenter la confiance et la dépendance à l’autre au sein d’une relation.

Enfin, ils traversent les pays pendant huit ans dans le cadre de l'œuvre Nightsea crossing, où ils se tiennent attablés, en silence, l’un en face de l’autre.

La fin 

Au cours de ces dernières années, ils se rendent compte que leur collaboration et relation touchent à leur fin. Ulay avait beaucoup de mal avec la notoriété, tandis que le nom de Marina devenait célèbre. Ils décident alors de se séparer mais toujours via le biais de l’art et de la performance. Ils créent une dernière performance, The Lovers, en 1988. Ils partent chacun d’une extrémité de la muraille de Chine, Marina de la mer jaune, Ulay du désert de Gobi, et marchent pendant 90 jours avant de se retrouver au centre pour se dire une dernière fois au revoir, avant de reprendre leur chemin séparément.

Suite à cette dernière performance magistrale, les deux artistes continuent leur vie. Marina Abramovic deviendra alors un nom incontournable dans le domaine de l’art contemporain, tandis que Ulay enseignera en Allemagne.

Ils se retrouvent cependant une dernière fois au cours d’une série de performances de Marina, The artist is present, en 2010. La performance, similaire à Nightsea Crossing, consistait, pour Marina, à rester assise à une table et inviter les spectateurs à venir s'asseoir en face pour partager un moment d’intimité, parfois bouleversant. Sa réaction découvrant Ulay en face est pour le moins émouvante.

Z. G.

back to top