LAB

Les avantages du célibat

Publié le 02/04/2014 | 13H25

C’est amusant à quel point on aimerait toutes être en couple alors qu’il y a tellement, tellement d’avantages à rester célibataire.

Pour vous aider à supporter le fait de ne pas avoir de bras dans lesquels se lover en cas de déprime, j’ai décidé de lister pour vous les avantages inhérents à la vie de célibataire.

>> Pas de compte à rendre

Vous avez décidé de sortir et ne savez pas réellement à quelle heure et dans quel état vous allez rentrer ? Parfait : personne ne s’inquiétera de ne pas vous savoir rentrée à 4h du matin. Personne ne fera une heure de route pour venir voir si vous êtes encore vivante après avoir escaladé le mur qui mène à la fenêtre de votre chambre si jamais vous n’avez pas la force de répondre à votre téléphone. Et personne ne se demandera en se rongeant les ongles si vous êtes en train de le tromper avant de vous regarder d’un air suspicieux le lendemain pour essayer de déceler votre potentielle infidélité.

>> Et inversement...

Le statut de concubinage est bien trop angoissant ! Imaginez cinq minutes que votre potentiel petit ami soit de sortie et ne réponde pas à vos coups de fil : vous avez beau être des jeunes femmes bien dans votre époque, il n’empêche que dans ces moments précis, le cerveau ne se gêne pas pour partir dans tous les sens comme un athlète qui aurait un peu trop abusé sur l’EPO. En ce sens, le célibat permet de passer des soirées bien plus sereines sans avoir à se demander si l’élu de notre cœur est en train de faire la rencontre de sa vie ou de mettre son existence en péril en jouant au funambule sur le toit d’un immeuble.

>> Moins de frais de lingerie

Ok, la lingerie fine, c’est avant tout un plaisir qu’on se fait à soi. N’empêche que le budget fanfreluches des françaises a tendance à augmenter au tout début d’une relation.

J’en profite d’ailleurs pour dénoncer cette aberration économique : la lingerie coûte trop chère. J’en ai assez de me déshabiller devant un homme pour jouer au Scrabble dans les meilleures conditions et de voir la déception dans ses yeux lorsqu’il se rend compte que mon ensemble de sous-vêtements est, non seulement dépareillé, mais qu’il n’est surtout plus à ma taille et me boudine comme une saucisse Olida dans sa membrane. Et je sais que je ne suis pas seule : soulevons-nous, les filles. Nous sommes les 99% d’individus de sexe féminin en culotte Petit Bateau toute boulochée, et nous ne baisserons pas les bras.

Oui enfin... Tout ca pour dire, être célibataire est une bien bonne facon d’accumuler quelques petits pécules.

>> Moins de conversations stériles au téléphone

Qui n’a jamais eu une relation de longue durée n’a jamais connu le supplice de la conversation quotidienne au téléphone quand l’être aimé est loin de nous. Cette conversation tient grosso modo en quatre grands thèmes :

- Le programme de la journée (“Bonjour mon amour, t’as fait quoi aujourd’hui ?”) - L’inquiétude énergétique (“et t’as mangé quoi ce midi ?”) - L’inquiétude énergétique, bis (“encore un MacDo ? Fais attention à ton cholestérol mon chaton”) - Les adieux déchirants (“moi aussi je t’aime”) - Et puis éventuellement, le petit jeu bien lourd du “non c’est toi qui raccroche”.

Non, vraiment : ces longues minutes passées au téléphone ne servent à rien si ce n’est à se donner l’illusion d’entretenir la flamme. Ce besoin que nous avons d’entendre la voix de l’autre au minimum dix minutes par jour, nous le devons aux Sims, ce jeu vidéo dans lequel quand nous avions réussi à faire pécho notre personnage, un appel de temps en temps suffisait à rester “l’amoureux” de l’autre individu pixellisé et de ne pas être rétrogradé au statut de simples “amis”.

>> Plus de temps pour les amis

D’ailleurs, les amis, parlons-en ! Si bon nombre de jeunes femmes en couple réussissent à voir leurs amis presque aussi souvent qu’avant qu’elles ne rencontrent l’amour, ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde, et pour cause : à moins de trouver la formule pour rallonger vos journées, je vois difficilement comment vous pourriez rester disponibles pour tous vos potes en plus de votre tout nouvel amoureux.

C’est mathématique.

>> L’épilation n’est plus une obligation

Chaque fois que je me suis retrouvée à nouveau célibataire pour une raison X ou Y, j’ai su reprendre du poil de la bête en me rappelant que je n’avais plus à passer par la case “épilation”. Remettre quelques temps en jachère toutes les parties de son corps est un plaisir pour l’esprit comme pour le corps.

Le célibat, on a tendance à le voir comme ca :

Et on aurait tort d’alimenter ce cliché.

Et vous, vous voyez d’autres raisons de faire des bisous à votre célibat ?

Articles aussi débiles

Fauve en liberté

C’est une trainée de poudre qui se répand depuis des mois sur Internet et qui vient d’entrer en combustion au grand jour. Fauve, un collectif…

Video du Jour

Nos partenaires

Produits à adopter

  • Mysh

    Mysh

  • Fay

    Fay

  • Nico

    Nico

  • Jameswilliam

    Jameswilliam

  • Aurélien

    Aurélien

  • Blop

    Blop

  • Math

    Math

  • Mickael

    Mickael

  • Branco

    Branco